L'occupation et les Bloquages

L'occupation et les bloquages


Extrait de L' Aide d'Ikariam :

"Le joueur qui subit l'occupation ne peut lancer aucune opération militaire depuis la ville occupée - autre que la rébellion contre les forces occupantes. Il reçoit 10% des biens pillés par l'armée occupante. Le reste des biens est expédié directement à la ville de l'occupant, tandis que son armée reste dans la ville occupée.
Durant l'occupation de la ville, le propriétaire de la ville occupée doit payer 100% de plus pour former des troupes ou construire des bateaux."

Voilà. Tout est dit.

On y voit les deux cotés de l'occupation, les bon et mauvais points, pour l'occupant comme pour l'occupé.

Il faut voir l'occupation sous deux formes : basique, théorique ; ou alors d'un point de vue tactique et plus évolué.

Pour le point de vue théorique, il vous suffit de consulter l'aide d'Ikariam, qui est très bien faite pour un joueur qui "apprend" à jouer à Ikariam, c'est à dire la base des bases. Ici, nous allons plutôt étudier le coté pratique de la chose, car vous pensez bien que la fonction occuper n'existerai pas si c'était juste un point d'ammarage pour des troupes...

Explication : L'avantage principal d'occuper une ville, c'est d'avoir un point de départ de n'importe où dans le serveur. Comprenez bien qu'il n'y a aucune limite de distance à l'occupation : contrairement aux villes dites "normales", les villes occupées n'ont aucunement besoin d'être près, par soucis de commodités. Une ville occupée ne doit pas le rester très longtemps, car non seulement ca vous couté très cher (2 fois l'entretient des troupes) mais en plus vous limitez le développement du joueur occupé, et c'est pas très fair play....

N'oubliez jamais une chose : la principale dimension de ce jeu, comme tous les jeux en temps réels, c'est justement le temps.
Le temps est votre meilleur allié, ou votre pire ennemis ! A vous de l'utiliser pleinement et dans le bon sens, et ce site est là pour vous aidez...

Revenons à nos moutons. L'avantage d'occuper une ville, c'est d'avoir le point de départ. Que ce passe-t-il quand quelqu'un vous attaque ?  Vous voyez le bouton "Mouvement de troupes" en rouge, n'est ce pas ? Vous cliquez dessus en tremblant un peu, de peur d'y trouver un adversaire extremement puissant, venu piller les ressources des entrepots dans lesquels vous venez d'ammener toutes vos économies pour votre dernière Résidence du gouverneur ? C'est frustrant non ? Le temps est là votre pire ennemi. Maintenant imaginez le contraire : VOUS attaquez. VOUS faites stresser le joueur adverse. Et bien sur VOUS gagnez...
La ville que vous allez occuper près de votre ennemis, très près si possible (à éviter toute fois d'occuper une ville de la même ile si votre adversaire vous connait, parce qu'il va recevoir un message si une ville de son ile est occupée), va vous permettre de mener des attaques éclaires, ou du moins vous permettre d'engager la bataille très rapidement, et dans le cas d'un pillage vous aurez peut être même la chance de tout prendre sans que l'adversaire ai le temps d'amener n'importe quelle troupe....
C'est l'effet de surprise qui est dévastateur. Comme vous pourrez le voir dans la partie "Que faire quand je suis attaqué", le temps est le principal facteur de ce jeu.

Le temps de reaction du joueur attaqué étant réduit, la réaction elle même devient mauvaise, irréfléchie. Encore un point pour vous. Mais bon, vous connaissez tous le principe de l'effet de surprise, et c'est pas ici la question.

Bloquage d'un port

L'avantage de bloquer un port réside essentiellement dans le fait de couper toute arrivée de renfort dans un bataille, sur votre ville ou celle de l'ennemi. On peut "bloquer" son port dans le sens où il faut le surprotéger avec des bateaux, de facon à rendre la bataille navale tellement longue et couteuse, que les jouers ennemis seront forcés d'occuper une ville de l'ile. Vous pouvez aussi bloquer tous les ports de l'ile, mais non seulement c'est couteux, mais en plus si vous arrivez à tous les bloquer en même temps sans vous en faire reprendre un seul, alors là chapeau...
Autre chose : bloquer un port pour empecher des ressources de partir, ca ne sert à rien, mais alors vraiment strictement à rien ! Je pense que les grands joueurs seront d'accord avec moi, un pillage doit être précis, minutieux et rapide. Donc aucune échapatoir pour l'attaqué, il ne doit pas avoir le temps de charger ses ressources !



Un exemple pour illustrer tout ca, parce que la théorie n'est rien sans la pratique :
Je veux attaquer un joueur qui possède beaucoup de ressources sur une de ses villes, mais il a l'air d'etre actif ( pas d'espace de connexions de plus de 15H ) ou alors grace au rapport d'espionnage je sais qu'il est en ligne. Seulement, il suffit de pas longtemps pour que toutes les ressources disparaissent, et je suis à plus deux heures de route... Deux solutions : J'ai un allié tout près, d'où je peux emmener quelques troupes, ou j'occupe une ville tout près. Bien sur je vais choisir la deuxième solution, sinon l'exemple n'a plus aucun interêt... Je regarde près de chez lui, et là, ô surprise, une ville propice: moins de niveau 5, joueur faible (moins de 5 000 pts). Si on veut faire ca dans les règles, il faut espionner la ville, pour voir si il n'y a pas de troupes, ni de bateaux. Mais bon je suis pressé, j'ai pas le temps de m'embeter avec de telles futilité, de toute facon avec moins de 5 000 pts...J'envoi donc les troupes necessaires. Bon bien sur, 2 heures c'est un peu long... BLA BLA BLA BLA BLA .... Ca y est, 5 minutes et je pourrai renvoyer mon expedition à partir de la ville occupée. Je repasse dans ma tête les evènements : j'envoie mes troupes rapidement sur la ville, je prends tout et je me casse ! Il faut pas que j'oublie d'envoyer aussi des bateaux pour tout prendre. Quand ces bateaux vont revenir à la ville occupée, ils vont déposer les troupes et rentrer chez moi, soit deux heures de trajet + le temps ville occupée-ville visée. Il ne faut donc pas que j'oublie de rapatrier aussi les troupes, parce qu'elles me coutent double !
Plus que 30 secondes. Et là, c'est le drame : " ù^$ù*^m*^m*$^m^m*ù$**µ£¨¨µ%%¤££¤$^ù*ù$* !!!!!!! "
Votre flotte de ****** est arrivée à ******, mais ne peut pas remplir sa mission Occuper la ville ! tant qu'une unité alliée protège la ville.
EH OUI !! SI J'AVAIS LU LE SITE STUDENTIKA AVANT, J'AURAI VU QU'IL FALAIT NE NEGLIGER AUNCUN DETAILS !!!!
On ne doit laisser passer aucun, absolument aucun détails ! Si j'avais tout de même envoyé mon espion pour vérifier, ca ne serait pas arriver, et j'aurai pas perdu de temps, et l'argent dépensé en plus pour l'armée... Encore une fois, et je ne le répètte pas assez souvent, l'effet de surprise est primordial ! On ne doit rien laisser au hasard, pour que l'opération soit parfaite... Sinon ca se transforme tout simplement en cafouillage, et vous pouvez dire adieu à votre frigo... Une opération doit être minusieusement préparée, étudiée et re-étudiée à fond ! Ici ce n'est pas trop grave, car je vais rentrer chez moi, et ce n'est pas le seul frigo... J'en trouverai un autre.
Imaginez maintenant que vous alliez intervenir dans une guerre, qui tournait à votre désavantage, ou au désavantage de votre alliance. Le port de la ville attaquée est bloqué par vos ennemis, vous ne pouvez donc pas arriver par la mer. Vous allez donc occuper une ville de l'ile. Vous arrivez, et vous recevez le même message que plus haut... Vous allez dire quoi à vos amis ? "Désolé les gars pour ma débandade, j'ai pas fait attention si il y avait ou non des troupes sur la ville que je voulais occuper... Et encore désolé pour vos unités perdues pour rien. Vous m'en voulez pas, hein ?"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site